Château du Rivau et ses jardins

Au château du Rivau

Le château du Rivau est un château médiéval situé à Lémeré, planté au milieu des champs au sud-est de Chinon. Ses propriétaires en ont fait un château de contes de fées. Avec des amies blogueuses, on m’a invité à venir découvrir ce lieu.

 

Pour arriver à l’entrée du château, il faut dépasser la taupe géante et se rendre derrière l’une des tours, celle dont s’échappe la longue tresse de Raiponce. Message reçu : ceci n’est pas votre château ordinaire. Au lieu de remplir les pièces de faux mobiliers, à la manière d’une reconstitution historique, la famille a fait le choix d’y exposer des artistes contemporains. Les différentes pièces sont pleines de curiosités, juxtaposant un décor de château et sa ré-interprétation moderne, parfois très décalée (je pense à la tête d’une peluche accrochée à la manière de bois de cerfs).

 

La visite du château va vite, en revanche, on prend le temps de déambuler dans les jardins. Entre le labyrinthe et sa tour d’observation, les œuvres d’art qu’on remarque au détour d’un chemin et celles qui vous dominent de plusieurs mètres, les hamacs, les jeux, les centaines de variétés de plantes et de fleurs : il y a quelque chose à voir partout où se pose le regard, pas un mètre carré n’a été laissé au hasard. Le but étant que les visiteurs qui reviendront plusieurs fois par an, et les nombreux événements organisés vous y encouragent, remarquent des détails différents à chaque fois.

 

Les jardins du Riveau sont d’inspirations naturelles mais imaginés avec soin, les variétés et de couleurs changeant selon les saisons. En revenant dans la cour du château, on passe devant un potager où poussent des fruits, des légumes et des plantes comestibles. On y attrape une fleur avant de se rendre au restaurant. Autour des tables, un paon fait sa ronde. Ils sont plusieurs au Rivau et se baladent en toute liberté, celui que j’ai photographié étant particulièrement sociable.

 

Le moment “guide du végétalien” : Le restaurant a une salade vegan-friendly, mais on nous a aussi dit qu’il était tout à fait normal que les visiteurs prennent leur casse-croûte et fasse un pique-nique au beau milieu des jardins. Il n’y a aucune raison de se cacher au fond du parc, tant que vous laissez le lieu comme vous l’avez trouvé !

 

On reste à la terrasse de la cour du château longtemps après la fin de notre visite et de nos tours dans les jardins. Plusieurs centaines de visiteurs peuvent venir au Rivau durant une journée normale, mais personne n’a l’air pressé, on s’y sent bien. S’il n’est pas déjà sur votre itinéraire des châteaux de Loire, pensez-y !

 

Retrouvez le château du Rivau sur Facebook, Twitter ou Instagram pour être informé sur leurs prochains événements.
BONUS : Le château du Rivau fait partie des châteaux de la Loire participant au projet Google Arts & Culture : cliquez pour un aperçu à 360° des jardins du Rivau !





 

Dans la même catégorie : |

%d blogueurs aiment cette page :