Projet Tours

Générez la programmation de la période de votre choix

À l'affiche : un instantané de la programmation culturelle tourangelle de 2015 à aujourd'hui

Comment pourrions-nous faire un point sur ces dernières années de la scène culturelle locale ? En regardant toutes les vidéos de Doc Pilot à la suite, en piochant quelques débats des conseils municipaux, en calculant les nombres d’entrées des salles de l’agglomération, ou en faisant un nouveau bilan d’activité sensible à la Fred Landier ? Pour ma part, j’ai épluché les articles de cinq titres de la presse écrite locale de 2015 à aujourd’hui. Le résultat est une affiche interactive qui se remplit des artistes, des compagnies, des associations et des événements les plus mentionnés dans la presse sur une période donnée. Vous noterez que des événements ou artistes et nationaux s'invitent régulièrement dans cette rétrospective. On n'est pas si chauvins que ça.

Loin d'être un index de popularité

Avertissement d’usage : toute l’activité culturelle locale ne pourrait se résumer à une affiche, sans oublier qu’une partie considérable de cette scène vit confortablement sous le radar de la presse. Ça a toujours été le cas et ça l’est d’autant plus depuis l’arrêt en 2016 du dernier magazine culturel local spécialisé, Parralèle(s). Si vos favoris sont aux abonnés absents, soyez rassurés : cette rétrospective est loin d’être un index de popularité. Pour preuve, la présence de la donation Cligman ou encore des Francos Gourmandes est due entièrement à l’ampleur des spéculations autour de ces deux sujets. Dans le cas Cligman, elle témoigne même d’un rejet catégorique de la part des tourangeaux, quand la donation menaçait le maintien des expositions du Jeu de Paume au château de Tours.

58% des artistes et événements indexés font partie de la scène musicale

La chronologie permet en revanche de voir se dérouler mois par mois certains des plus grands dossiers de ces dernières années, comme la dernière ligne droite dans le rachat du Bateau Ivre. Elle illustre également (bien qu’on s’en doutait déjà) quels événements occupent l’espace médiatique le plus longtemps. Les grands champions de cette catégorie sont les organisateurs de Terres du Son, qui commencent à annoncer leur programmation en moyenne 7 mois avant le jour J. Sans surprise, le festival est l'événement culturel que la presse locale traite le plus, suivi par Aucard de Tours. Pour les années 2015 et 2016, la couverture de ces deux événements représentaient d’ailleurs 11,5% des sujets culturels abordés par la presse (7% pour Terres du Son, 4,5% pour Aucard de Tours). Boosté par ces têtes d’affiches, la musique est de très loin le genre dont on parle le plus : 58% des artistes et événements indexés dans cet article font partie de la scène musicale.

Faire défiler la chronologie mois par mois, saison par saison ou année par année crée des images très différentes. Pour vous rafraîchir la mémoire, j’ai caché des antisèches lisibles en survolant chaque sujet. Cliquez dessus pour afficher un article correspondant au sujet et à la période choisie.